Moustiques tigres

Conseil Départemental de la Haute-Garonne


Originaire d’Asie du Sud-Est et de l’Océan Indien, le « moustique tigre » Aedes albopictus se propage dans le monde entier depuis une bonne trentaine d’années. Deux phénomènes sont à l’origine de cette extension mondiale : la biologie de l’espèce et le commerce international, en particulier des pneumatiques usagés.
 
Les femelles du « moustique tigre » Aedes albopictus pondent leurs œufs à sec et/ou à la limite des eaux stagnantes. Lorsque les conditions climatiques sont favorables (à partir du milieu du printemps), les œufs éclosent dès qu’ils sont au contact de l’eau : ils donnent alors des larves qui, au bout de 5 à 6 jours, donnent, après nymphose, des moustiques adultes et… piqueurs.
 
Réunions publiques d\'information
 
Dans le cadre de l’information du grand public sur les risques liés au moustique tigre , sur les moyens de lutte contre sa prolifération ainsi que sur les devoirs et obligations de chacun, 3 réunions ont été programmées dans le département :
 
> SAINT-JEAN le jeudi 13 juin à 18h (ESPACE PALUMBO)
> COLOMIERS le vendredi 28 juin à 18h (SALLE GASCOGNE)
> SAINT-GAUDENS le lundi 1er juillet à 18h (CENTRE ADMINISTRATIF DÉPARTEMENTAL)
 
Cette initiative est co-organisée par le Conseil départemental de la Haute-Garonne, le Laboratoire départemental 31 EVA, l’Agence régionale de santé (ARS) d’Occitanie et l’AMF 31 (Associations des Maires et Présidents de Communautés de la Haute-Garonne).

Nous vous invitons à faire circuler l\'information auprès de vos administrés et concitoyens
 
Plus d\'informations sur moustiquetigre.org

Rappel des bons gestes
 
VIDEZ : Soucoupes, seaux, arrosoirs pour éviter les eaux stagnantes
 
RANGEZ : À l’abri de la pluie ou de l’irrigation tous les matériels de jardin, jouets…
 
JETEZ : Tous les déchets pouvant retenir l’eau
 
COUVREZ : De façon complètement hermétique ou avec un voilage moustiquaire fin récupérateurs et réserves d’eau
 
CUREZ : Gouttières, rigoles, regards
 
ENTRETENEZ : Piscines et bassins et évacuez l’eau retenue sur les bâches